28/07/2015

Paraplégique depuis sa chute

 

Décision de justice : une paraplégique doit rembourser ses indemnités de 80 000 eurosParaplégique depuis sa chute

 

Que s’est-il passé ? En 2005, une jeune fille de seize ans, atteinte d’anorexie mentale, était hospitalisée sous étroite surveillance suite à plusieurs tentatives de suicide. Malgré les recommandations des médecins, elle a échappé à la vigilance du personnel et a fugué de l’établissement avant de se jeter des remparts du château de Caen. Paralysée des deux jambes, elle est depuis en fauteuil roulant. Lors du procès, l’avocat de la famille a souligné une succession d’erreurs (imprécision du signalement vestimentaire, mauvaise surveillance de deux agents, signalement tardif de la fugue par l’établissement, etc.) pour prouver la responsabilité de l’hôpital condamné pour défaut de surveillance.

En réparation, la jeune fille a obtenu une avance de 80 000 euros sur ses indemnités et ses parents, 30 000 euros. Des sommes utilisées par la famille pour aménager l’ensemble de la maison et acquérir une voiture pouvant accueillir le fauteuil roulant. Après le revirement de situation survenu en mai, la patiente et ses parents ont fait appel du jugement qui pourrait les obliger à restituer l’argent. Ils réclament 1,3 million d’euros pour l’ensemble des

Les commentaires sont fermés.